enluminer

Enluminer un lieu obscur, Illustrare.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enluminer — [ ɑ̃lymine ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; « éclairer » 1080; lat. illuminare, avec changt de préf. 1 ♦ Orner d enluminures (2o ). Enluminer un manuscrit. 2 ♦ Colorer vivement, rougir. Fièvre qui enlumine un visage, des joues. P. p. adj. «… …   Encyclopédie Universelle

  • enluminer — ENLUMINER. v. a. Colorier une estampe, y mettre des couleurs convenables. Enluminer des images. Des cartes enluminées. f♛/b] Il signifie aussi, Rendre rouge et enflammé; et en ce sens il n est d usage qu en parlant Du teint, du visage. L ardeur… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enluminer — Enluminer. v. a. Colorier une estampe, y mettre les couleurs convenables. Enluminer des images. voilà une image bien enluminée. des images de velin enluminées. des cartes enluminées. Il signifie aussi, Rendre rouge, & enflammé. Et en ce sens il n …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enluminer — (an lu mi né) v. a. 1°   Ajouter avec le pinceau des couleurs vives sur une estampe qui lui donnent de l éclat par rapport au trait noir ; ce qui fait comparer ces couleurs à une lumière. Enluminer une estampe.    Absolument. •   Nous… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENLUMINER — v. a. Colorier une estampe, etc., y mettre les couleurs convenables. Enluminer des images, des cartes à jouer.   Par extension, S enluminer le visage, ou simplement, S enluminer, Se mettre du rouge. Cela ne se dit guère que Des femmes, et par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ENLUMINER — v. tr. Peindre de couleurs vives. Enluminer des images, un missel. Un manuscrit bien enluminé. Fig., Enluminer son style, Y répandre des ornements qui ont de l’éclat, mais qui sont peu naturels, qui sont recherchés. Il signifie aussi figurément… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ENLUMINURE — Le nom d’enluminure est aujourd’hui donné au décor des manuscrits de préférence à celui de miniature , utilisé au XIXe siècle. Ce second terme fut d’abord réservé aux lettrines peintes en rouge (minium) puis, par extension, à toute… …   Encyclopédie Universelle

  • enlumineur — enlumineur, euse [ ɑ̃lyminɶr, øz ] n. • 1260; de enluminer ♦ Artiste spécialisé dans l enluminure. ⇒ miniaturiste. Les enlumineurs du Moyen Âge. ● enlumineur, enlumineuse nom Artiste qui enluminait des manuscrits. enlumineur, euse n. Artiste qui… …   Encyclopédie Universelle

  • orner — [ ɔrne ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; lat. ornare 1 ♦ Mettre en valeur, embellir (une chose). ⇒ agrémenter, décorer, enjoliver, ornementer, 1. parer. Orner une façade de drapeaux. ⇒ pavoiser. Orner sa boutonnière d une fleur. ⇒ fleurir.… …   Encyclopédie Universelle

  • ENLUMINURE — s. f. Art d enluminer, d appliquer des couleurs sur des estampes, etc. Il entend bien l enluminure.   Il se dit aussi de L action d enluminer, et Du résultat de cette action. Faire l enluminure d une estampe. L enluminure de cette estampe n est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.